L'acceptation dans le processus de rupture

Et si la fin signifiait le début d’autre chose?

Pourquoi est-ce si difficile d’accepter une rupture? Parce que c’est dévalorisant, humiliant et qu’il est difficile d’accepter émotionnellement d’être quitté, surtout quand on a investi beaucoup dans notre relation.

Par contre, lorsqu'on reste dans la haine ou le ressentiment par rapport à quelqu'un dont on a été très proche, on continue à maintenir, et même alimenter, un lien très fort avec cette personne, alors qu’elle est rendue ailleurs et ne le sait même pas.

Accepter, c'est se libérer du ressentiment et de la rancune, mais également de ne plus avoir personne à qui faire porter l’odieux de nos désillusions et parfois de nos erreurs. Il faut alors faire la paix avec l’autre et aussi avec SOI.

Accepter c’est lâcher prise. C’est de choisir de vivre en paix, sans la crispation de la colère. C’est de nous dissocier de l’autre et choisir son autonomie. C'est se donner le droit de choisir en fonction de nous, de qui on est, et non en fonction d’une ancienne situation.

Prochaine étape : La guérison

Conférence sur la dépendance affective

Blandine se déplace dans votre organisme pour éveiller et motiver vos membres.

Réserver une conférence

Blandine Soulmana

Blandine Soulmana

Auteure et conférencière professionnelle

Qui est Blandine Soulmana ?

Depuis plus de 15 ans, Blandine est conférencière au Québec. Ses conférences et consultations portent sur la résilience, l'importance de parler de sa souffrance, de développer son optimisme, de retrouver l'enthousiasme de vivre, d'arriver à pardonner et parfois de trouver le chemin pour se reconstruire.

Blandine a vécu une enfance extrême : mariée à 15 ans et maman à l’adolescence, femme battue et emprisonnée, privée de son enfant. Elle a su se reconstruire et partir à la conquête d'elle-même.